« Je suis 235 et toi ? », l’histoire d’une opération de communication au Tchad

Sharing is caring!

Durant quelques semaines, j’ai été particulièrement intrigué par la présence des affiches, banderoles et bannières web qui me saturaient les yeux avec « Je suis 235 et toi ? » Au début, j’ai préféré ne pas faire attention à cette campagne patrio-nationaliste, qui, pour moi, n’en était qu’une de plus comme on a l’habitude d’en voir ici.

Seulement, les choses se sont clarifiées hier, le 21 novembre 2017, quand le principal opérateur mobile du Tchad, Tigo, a convoqué une conférence de presse sous ce label. C’était en fait un teaser pour lancer une nouvelle offre de leur entreprise que j’allais aussi découvrir durant cette conférence.

Affiche Teaser de l’offre Chabab – avec l’aimable autorisation de tchadinfos.com

Je me rends donc dans une salle de l’hôtel Hilton de N’Djamena spécialement décorée pour la circonstance, après quelques gesticulations d’usage pour faire durer un suspense qui n’en était plus un apparemment, il faut dire que je me suis senti comme la queue, je veux dire crétin, en constatant que bien des personnes qui me sont proches savaient déjà de quoi il s’agissait. C’est une offre appelée « Chabab » spécialement taillée pour la jeunesse tchadienne, qui épouse leurs aspirations en leur accordant des avantages XXL… Plus sérieusement, vous risquez de penser que Tigo Tchad m’a payé pour faire leur pub ; je vais me servir de cette offre pour relever quelque chose de plus pertinent.

Durant un court instant, j’ai nourri l’espoir de croire que mon plaidoyer pour l’internet moins cher au Tchad avait eu un écho favorable auprès des seigneurs de l’internet tchadien, je me suis foutu le doigt dans l’œil apparemment. Rien de nouveau à l’arrivée sous le ciel digital très ensoleillé du Tchad. Quand je pense que dans la présentation à laquelle nous avons eu droit, il est dit clairement que « la vision de Tigo Tchad s’est d’adaptée aux aspirations des jeunes et les accompagner aussi bien dans leur quotidien que dans leurs défis futurs », j’ai une seule question : « seriously ? »

L’offre jeune ou « Chabab », c’est de la poudre de perlimpinpin

L’offre est longue comme le bras : sms illimités, appels à 1f/secondes, Facebook, WhatsApp & Viber gratuits de 22h à 6h…

Voilà les trois ingrédients qui constituent l’essentiel de la poudre miracle que Tigo veut vendre à la jeunesse tchadienne. J’ai beau chercher, rechercher, tourner ça dans tous les sens, mais je n’ai pas trouvé mes aspirations dans ça hein ? Aaaah ok ! J’ai plus de 25 ans ! Mince ! Parce que les jeunes de moins de 25 ans c’est 50% de la population tchadienne.

Il y a 50% de la population qui va passer son temps à publier les statuts à Toto, les photos filtrées et s’adonner aux conversations les plus osées sur WhatsApp et Viber entre 22h et 6h. Une grande porte ouverte à la cyberprostitution et à la délinquance sexuelle, je trouve. Je peins un triste tableau c’est vrai, mais j’ai mes raisons qui vont suivre.

Qui s’occupera du SAV des « Chabab » ?

Il y a une semaine, l’Institut Français du Tchad (IFT) lançait la semaine du numérique avec un thème très interpellateur : « Usages personnels et professionnels du numérique dans la société tchadienne contemporaine. »

Derrière ce thème, une problématique importante était évoquée : « l’utilisation optimale et saine des TIC » et comme par enchantement (restons dans l’esprit de la magie), les deux gros FAI(*) du Tchad étaient aux abonnés absents. En tout cas, Wenak Lab’s aura du pain sur la planche d’ici peu de temps…

En quoi est-ce profitable à un jeune d’être connecté de 22h à 6h du matin sur les réseaux sociaux ?  Surtout quand LinkedIn et Twitter n’en font pas partie ? Il faut dire que Tigo fait du business et non de l’éducation civique, l’État n’a qu’à dégraisser les taxes et on verra ensuite.

On attend toujours l’offre de la jeunesse consciente et entreprenante

Il y a donc cette jeunesse qui est comme moi là, consciente, qui utilise les réseaux sociaux comme une vitrine de promotion de son savoir-faire. Ce n’est pas avec les 20Mb de « Chabab » là qu’elle fera grand chose, oui, oui, en fait il s’agit de 20Mb offerts à partir de 22h par Tigo Tchad. Pour les gens comme moi, ça suffit juste à afficher les notifications de Facebook ; donc à 22h05 on aura terminé. Nous les blogueurs, les téléchargeurs, les uploadeurs, les Youtubeurs, nous qui faisons des recherches poussées sur internet.

Nous avons perdu l’habitude de saisir un SMS dont le nombre de caractères par message est bizarrement très court. Quelle est notre solution? Ne me dites pas 1Gb à 12 000 frs, ça ne permet pas de mettre une vidéo HD de 3 minutes en ligne.

Tout vendre, tout avoir, tout mériter parce qu’on est 235… ça au moins c’est vrai !

Marque PS Music 235 Credit photo: Rolland Albani

Quoiqu’il en soit, le 235 là a quand même eu certaines personnes hein ? LOL ! Comme les gens ont pris la fâcheuse habitude de vouloir tout vendre, tout avoir, tout réussir sous la couverture du bleu-jaune-rouge. C’est le propre d’une certaine frange de la jeunesse tchadienne que je côtoie depuis un certain temps. Lorsqu’ils sont à l’extérieur, ce n’est pas pour être faire valoir leurs compétences, non pas du tout ! C’est pour qu’on remarque bien les couleurs du drapeau tchadien qui serpentent leurs vêtements ou encore le grossier #235 estampillé dessus. Tigo Tchad a chopé la bonne vague, espérons-le.

Et comme là-bas la connexion est moins chère, c’est l’occasion de nous saturer des #LesNouvellesSontBonnes, #LeTchadAussi, #235EnForce. La vérité est qu’à la l’arrivée on dira que soit c’est le jury qui n’était pas à la hauteur du talent, ou alors on va récolter un prix d’encouragement d’avoir été le seul 235 dans une marée de jeunes d’autres pays. En tout cas jusqu’ici ça marche : faire appel à la revendication identitaire pour se vendre. Comment peut-on revendiquer ce que l’on est par naissance ? J’ai jamais compris le projet derrière et je pense que je ne comprendrai jamais cela. Ma dictée s’arrête là, tout en souhaitant à Tigo d’engranger le capital sympathie qu’il recherche chez les jeunes. Peut-être avec le concert de Magic System à 2000 et 5000frs.

(*) Fournisseur d’accès Internet

Sharing is caring!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *